Le Deal du moment : -58%
Ultimate Ears Boom 2 Lite – Enceinte sans Fil ...
Voir le deal
59 €

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 7 sur 8]

151L'enfant Maudit en livre. - Page 7 Empty Re: L'enfant Maudit en livre. le Mer 4 Jan 2017 - 10:33

SalazarSerpentard

1ère année /sorcier en herbe
1ère année /sorcier en herbe
SalazarSerpentard
Effectivement c'est pour l'argent.
Concernant ce "tome 8", je reste mitigé comme la plupart ici à cause des incohérences et de l'histoire tiré par les cheveux. Ça reste un bon livre, je l'ai lu en quelques heures tellement j'étais à fond dedans, l'histoire est prenante. Cependant, l'histoire  est survolé , je pense que sous forme de roman cela aurait était mieux car plus détaillée. 

Enfin pour un fan de la saga je pense que ce livre vaut quand même le détour. Je l'ai eu pour Noël et ça m'a redonné envie de relire les anciens volumes.

152L'enfant Maudit en livre. - Page 7 Empty Re: L'enfant Maudit en livre. le Mer 4 Jan 2017 - 14:11

La Cartomancienne

7ème année/ préfet en chef
7ème année/ préfet en chef
La Cartomancienne
J'ai aussi eu le livre pour Noël (comme je l'avais dit plus haut) et maintenant que je l'ai terminé je vais enfin pouvoir débattre avec vous ici ! J'ai hâte de lire toutes ces pages !

Mon avis sur le vif: Dans l'ensemble, je suis très contente que ce livre ait vu le jour et d'avoir pu le lire. Parfois, je dis bien "parfois", j'ai vraiment eu l'impression de retrouver nos persos de la saga et ça ça fait tellement plaisir. Mais souvent ils n'étaient que l'ombre d'eux-même... Même si bien sur il est difficile de juger la vraisemblance des persos: puisque 20 ans ont passé, ils ont donc évolué et changé, forcément. Mais certains moments m'ont vraiment piquée, dans le sens où je ne reconnaissais plus du tout les caractères des persos originaux, comme si je lisais une parodie ou une fanfic. Le pire je pense c'est Ron, on l'a réduit à une espèce de... d'idiot ? Un personnage gauche au point de ne servir qu'à ça ? ... Beaucoup de choses comme ça m'ont dérangée. J'ai passé toute ma lecture à me demander quels éléments venaient de JKR, lesquels elle a approuvés ou non ? Parfois, j'étais vraiment étonnée qu'elle ait laissé de telle chose se produire avec ses personnages. J'en ai presque été déçue d'elle, je n'arrive pas bien à mettre ce sentiment au clair dans ma tête... Certes le texte n'est pas écrit de sa main mais elle a participé à l'élaboration de l'histoire et je trouve ça aberrant qu'elle n'est pas pu dire à l'auteur de modifier certaines choses qui n'allaient pas dans le texte lorsque ça s'attaque directement à l'âme des personnages... ? Je veux dire, dans ce cas, il faut annoncer une pièce de théâtre "sur l'univers de JKR" mais pas "co-écrite avec JKR"...

Le scénario lui avait plein des très bons éléments que j'ai adoré, mais parfois je ne sais pas si ça allait trop loin ou si c'était mal organisé, mais j'ai souvent était dérangée sans savoir mettre de mots là dessus pour le moment...

Par contre comme je le disais ça fait toujours chaud au coeur de revoir nos personnages.
Spoiler:
J'ai par exemple beaucoup aimé revoir Snape et le trouver en collaboration avec Hermione de l'autre réalité. Le fait qu'il reste fidèle à sa cause malgré la mort de Harry était par exemple très juste (à mon ressenti) ainsi que le caractère de Hermione. Et c'était touchant de les voir se chamailler maintenant que Hermione est adulte. Mais le Ron de ce monde était de nouveau dénaturé.

Certains éléments m'ont aussi vraiment beaucoup plus et retransportée dans l'univers de JKR, comme l'énigme de la bibliothèque par exemple, que j'ai adoré !

Bref je vais lire vos commentaires avant d'en dire plus...

153L'enfant Maudit en livre. - Page 7 Empty Re: L'enfant Maudit en livre. le Mer 4 Jan 2017 - 14:50

Candleheat

sorcier d'âge confirmé
sorcier d'âge confirmé
Candleheat
Je pense qu'il est injuste de dire que c'est uniquement pour l'argent : il y a une volonté de faire une pièce de théâtre extraordinaire et impressionnante, de rendre hommage à un univers... Le texte est écrit pour pouvoir caser un maximum d'effets spéciaux au théâtre, on sent que certaines scènes sont vraiment là juste pour ça et que c'est pour ça que l'idée de base (l'enfance de Harry) a été écartée.

Choisir le théâtre plutôt qu'un nouveau film ou un nouveau roman, c'est faire preuve d'une volonté de diversifier l’œuvre, d'ouvrir de nouveaux horizons pour celle-ci, mais aussi pour le média choisi.

La publication du texte est loin d'être une nécessité, ça c'est le côté marketing ; d'un autre côté, les fans l'ont réclamé à corps et à cris. Cette pièce aurait pu rester une pièce, mais les gens ont protesté "on veut savoir ! on veut l'histoire !" ; ils sont servis.
Les médias en ont fait "le huitième tome/livre", là où la production parle de "la huitième histoire", une nuance importante quand on voit les réactions des fans qui se plaignent, et c'est à ce niveau que la machine à fric s'emballe.

Pour moi, cette pièce reste un hommage décent, victime de son succès et de la volonté de JK/Warner de garder le contrôle sur la poule aux œufs d'or ainsi que celle des éditeurs d'avoir leur part du gâteau.
Si Rowling/Warner acceptaient qu'un projet d'une telle envergure reste "indépendant", ils n'auraient aucun besoin de l'adouber comme "suite officielle". Mais Rowling estime que cet univers lui appartient et que ce qu'elle approuve est donc canon ; qualifier cette pièce de suite officielle c'est renforcer ce message.

En gros, c'est dans l'intention que ça pêche : était-elle la même pour tous ? dans quelle mesure ?
A cette échelle, on voit s'entrechoquer les intérêts de multiples grosses entités qui ont chacune leur petit truc à défendre, il ne faut pas l'oublier avant de penser que c'est "juste une question de fric"... pour Warner, sans doute, mais pour John Tiffany et Jack Thorne, j'en suis moins certain.

154L'enfant Maudit en livre. - Page 7 Empty Re: L'enfant Maudit en livre. le Mar 10 Jan 2017 - 14:48

yoyo25

Manitou Suprême
Manitou Suprême
yoyo25
ça fait quelques jours que je me dis que je devrai faire l'effort de ressortir ce livre pour le lire entièrement...
Je l'avais lu en anglais, avant la sortie française, mais je n'en garde qu'un vague souvenir (ce n'est peut-être pas plus mal finalement?...). On m'a offert ce livre en français et j'avais commencé à le lire - pensant que la traduction pourrait adoucir mon ressenti - mais c'était peine perdue : j'avais l'impression que c'était encore pire! Le lire une deuxième fois me semblait au dessus de mes forces. Je digérais encore ma déception à ce moment là.
En fait, j'aimerai autant oublier cette histoire pour ne retenir que les 7 premiers romans. Pour moi, ce livre entache vraiment l'univers de HP ; jamais J.K Rowling n'aurait dû le vendre comme étant la suite officielle. Je suis très déçue... Par chance, j'arrive relativement bien à mettre cette fin de côté, et j'ai justement peur qu'en achevant ma lecture, je ne parvienne plus à me la sortir de la tête. ça ne ferait peut-être que la rendre encore plus concrète, inoubliable, "officielle". 
Je me souviens qu'en terminant le livre en anglais, j'étais choquée, bouleversée, par ce que je venais de lire : c'était comme si on venait de ruiner toute mon enfance (j'exagère à peine!). J'ai vraiment eu du mal à relativiser, bien que je sois bon public en général. Si seulement il s'agissait juste d'un hommage à l'univers de HP et non d'une suite officielle... Je me demande encore comment Rowling a pu excepter un tel script lorsque Jack Thorne le lui a présenté. Et il est encore plus incompréhensible de penser qu'elle a eu son mot à dire sur l'histoire et qu'elle a elle-même changé deux ou trois choses dans un souci de cohérence...
Spoiler:
Et la fille de Voldemort et Bellatrix alors??? Si c'est pas incohérent ça!!! L'enfant Maudit en livre. - Page 7 Smiley72 L'enfant Maudit en livre. - Page 7 Smiley12 L'enfant Maudit en livre. - Page 7 677579  

155L'enfant Maudit en livre. - Page 7 Empty Re: L'enfant Maudit en livre. le Mar 10 Jan 2017 - 15:57

La Cartomancienne

7ème année/ préfet en chef
7ème année/ préfet en chef
La Cartomancienne
Je suis solidaire Yoyo... Comme je l'ai dit plus haut, je pense aussi que cette pièce et le livre devraient être considérés comme une oeuvre "sur l'univers de JKR" mais surtout pas avec écrit en gros "LA huitième histoire" ni "d'après une histoire de JKR" avec ensuite en plus petit les noms des autres auteurs. C'est en cela que je trouve que c'est un peu triché...

D'accord la com annonçait clairement que JKR n'en était pas l'auteur. Mais je pense qu'on s'est quand même un peu payé notre tête... Après lecture, ce que je pense est que la part de JKR a été ici d'expliquer ce que deviennent les personnages originaux ( leur jobs, leurs enfants, etc...). Après tout, les fans ont déjà pu trouver ces infos sur internet, données par l'auteur, mais elles n'ont jamais été officialisées dans une oeuvre. Tous ces éléments sont donc bien des éléments du scénario qui sont effectivement pensés par JKR.
Mais tout le reste du scénario a peut être été pensé totalement par les autres auteurs, et ils ont certainement reçu une bénédiction de JKR, mais je pense et j'espère que ça s'arrête là. Je me demande d'ailleurs si JKR a décidé qu'Albus serait à Serpentard ou si c'est une idée des autres auteurs ?... C'est très frustrant de ne pas savoir quelle part du travail est de JKR et quelles parties du récit sont totalement inventions.

Peut être tout simplement que JKR ne sait pas elle même ce qu'il advient de la génération d'Albus et donc a laissé quelqu'un d'autre écrire cela ?

Dans mon coeur ce n'est donc pas une suite officielle, mais bien l'imagination fertile d'autres auteurs. Je me répète mais j'aime bien dire qu'ils ont eu une "bénédiction" de JKR, mais je n'aime pas cette appellation de "LA 8eme hsitoire" qui je trouve est vraiment une arnaque... Un "une histoire dans le monde de JKR" aurait été plus juste et respectueux à mon sens. En pensant comme cela, j'arrive à apprécier à sa valeur l'oeuvre. Comme le dit JKR elle même au début du livre, Jack Thorne est "entré dans l'univers" et "y a fait de belles choses". Ok, mais il a écrit "une" histoire, et pas "LA 8eme histoire".

156L'enfant Maudit en livre. - Page 7 Empty Re: L'enfant Maudit en livre. le Mar 10 Jan 2017 - 17:11

yoyo25

Manitou Suprême
Manitou Suprême
yoyo25
Oui, c'est vrai que ne pas savoir ce qui vient de Rowling et ce qui a été inventé de toute pièce par Thorne est un problème pour nous les fans... On ne sait plus à quoi se fier (par exemple, dans mon souvenir, j'étais persuadée que Rowling avait révélé que Albus était allé à Gryffondor!).
Mais finalement, qu'on sache ou pas, cela revient au même : elle a accepté cette suite dans son intégralité et y a accolé le mot "officiel" ; c'est véritablement ça qui est sidérant, vu les énormités qu'on peut lire dans ce livre...
Rowling était pourtant très pointilleuse avec son oeuvre avant la sortie de cette pièce. Je pense que, même si elle rêvait de voir Harry montait sur scène, elle aurait pu être plus exigeante quant à la qualité du scénario (en terme de cohérence, de respect de l'oeuvre originelle).

157L'enfant Maudit en livre. - Page 7 Empty Re: L'enfant Maudit en livre. le Mar 10 Jan 2017 - 19:41

Candleheat

sorcier d'âge confirmé
sorcier d'âge confirmé
Candleheat
Quand JK a parlé de l'histoire la première fois, elle a dit qu'il s'agirait de raconter au théâtre "l'enfance de Harry". Je doute qu'on en arrive là où ça en est sans qu'elle soit largement impliquée ; un changement aussi drastique ne peut se faire qu'avec son accord.
Je doute aussi qu'elle laisse écrire "AN ORIGINAL STORY BY JK ROWLING" si elle n'a pas été impliquée dans le scénario ; elle a fait plus que dire "Harry devient auror". Albus à Serpentard, par exemple, il n'y a pas le moindre doute que c'est quelque chose à laquelle elle dirait "non" si ça ne collait pas à sa vision.
Et qu'elle approuve qu'on puisse tenter de remonter dans le temps pour changer les événements, puisqu'elle a déjà fait cette erreur sur Pottermore.

Elle a d'ailleurs fait plusieurs "révélations" qui marquent son implication dans Cursed Child :
- le nom de Mimi Geignarde, annoncé sur Twitter
- La nouvelle cicatrice de Harry mentionnée lors de la Coupe du Monde de Quidditch 2014 sur Pottermore

Ce sont des éléments qui prouvent qu'elle était bien impliquée dans la rédaction de Cursed Child au quotidien.

On ne saura peut-être jamais exactement si JK a dit "à un moment, il faudrait qu'ils montent sur le toit du train pour rencontrer la dame aux friandises" ou si John Tiffany a dit que ce serait bien visuellement et qu'elle a approuvé  ; mais assumer que son implication est insignifiante, c'est vraiment de la facilité.

Il est bien plus honnête d'assumer que son implication est celle qu'elle dit avoir : avoir créé l'histoire.

158L'enfant Maudit en livre. - Page 7 Empty Re: L'enfant Maudit en livre. le Mar 10 Jan 2017 - 21:56

yoyo25

Manitou Suprême
Manitou Suprême
yoyo25
Effectivement, elle est aussi responsable de ce scénario, qui est pourtant très éloigné de ce à quoi elle nous avait accoutumé à travers ses romans ; qui sont une émerveille en terme de cohérence scénaristique, vu l'ampleur de l'univers créé! (même si quelques petites erreurs insignifiantes peuvent subsister évidemment)
Mais je pense quand même que certaines idées n'étaient pas les siennes à la base : comme l'existence de Delphi! Il est évident que ce genre d'énormité (ou de fantasme...) ne peut venir que de l'esprit d'un fan - ce que Jack Thorne est très certainement, d'où l'aspect fanfictionnel du livre dans son intégralité d'ailleurs - et que c'est bel et bien lui qui lui a soufflé cette idée dans l'oreille.
Rowling n'aurait probablement jamais pu écrire pareille chose du temps où elle écrivait les différents tomes. C'est pourquoi, même si son implication dans l'histoire est indéniable, je pense qu'elle s'est résumée à éclairer quelques détails (les maisons de la nouvelle génération, les métiers des parents, ou encore la cicatrice que tu mentionnes!) ; pour moi, le reste vient de Thorne : l'utilisation intensif du retourneur de temps, la dame aux friandises, la fille de Voldemort etc Pour lui, l'essentiel n'était visiblement pas la cohérence mais le spectaculaire, les effets spéciaux sur scène.
Rowling a approuvé ce projet, certainement par désir de voir son petit sorcier faire ses premiers pas sur les planches, et visuellement c'est très certainement réussi, mais pour l'histoire c'est terriblement décevant, surtout quand on nous l'impose de façon officielle. Eledhwven

159L'enfant Maudit en livre. - Page 7 Empty Re: L'enfant Maudit en livre. le Mer 11 Jan 2017 - 11:29

Candleheat

sorcier d'âge confirmé
sorcier d'âge confirmé
Candleheat
L'usage du retourneur de temps respecte ce qu'en a dit JK sur Pottermore, donc l'incohérence ne vient pas de Jack Thorne.
Delphi est tellement une part intégrante du script, je vois mal Jack Thorne la développer dans son coin ; si l'idée vient de lui, c'est plus "et si Voldemort avait une fille" et JK lui sort "elle s'appellerait Delphini, il l'aurait eue avec Bellatrix, elle aurait été éduquée par Notts..."

Delphi est un nom purement "Rowlinguien", avec sa supposée allitération "Delphi Diggory" et son allusion à la pythie de Delphes qui faisait des prophétie.
D'ailleurs, le coup des prophéties qui ne servent à rien : typiquement JK. Un artifice littéraire énorme, alors que toute l'histoire pourrait se justifier autrement très facilement (Delphi n'a aucunement besoin d'une prophétie pour guider ses actes).

160L'enfant Maudit en livre. - Page 7 Empty Re: L'enfant Maudit en livre. le Mer 11 Jan 2017 - 18:05

yoyo25

Manitou Suprême
Manitou Suprême
yoyo25
On est donc bien d'accord : l'idée ne vient pas d'elle.
Elle n'a pas germé dans son esprit, on la lui a soufflé ; et à partir de là elle a donné des détails, à développer le personnage comme tu dis, mais elle n'aurait pas d'elle-même songé à une telle suite...
Moi cette histoire de prophétie ne m'a pas dérangée personnellement. Le monde des sorciers est plein de prophéties, de visions mystiques (quelles se réalisent ou non d'ailleurs!), donc pourquoi pas. ça fait partie intégrante d'un univers magique selon moi. On peut aussi s'imaginer que, chez les sorciers, des événements susceptibles de changer le monde font toujours l'objet d'une prophétie (on imagine ce qui ce serait produit si le plan de Delphi avait réussi...).

161L'enfant Maudit en livre. - Page 7 Empty Re: L'enfant Maudit en livre. le Mer 11 Jan 2017 - 22:55

Candleheat

sorcier d'âge confirmé
sorcier d'âge confirmé
Candleheat
Sauf que dans le monde de JK, pour ce qu'on connait, le futur est fixe et ne peut pas être changé Smile (si ce n'était pas le cas, Harry ne serait pas sauvé par lui-même des détraqueurs dans HP3)

162L'enfant Maudit en livre. - Page 7 Empty Re: L'enfant Maudit en livre. le Jeu 12 Jan 2017 - 7:03

yoyo25

Manitou Suprême
Manitou Suprême
yoyo25
Je ne vois pas où c'est écrit noir sur blanc dans les livres (peut-être l'a-t-elle révélé sur Pottermore?...), c'est d'ailleurs pourquoi ce retourneur capable de changer l'avenir ne m'a pas dérangée finalement. C'est plus son utilisation excessif pour le coup : "Mince c'est encore pire maintenant! Aller on y retourne et on verra bien de quoi sera fait l'avenir... Allons faire une autre boulette!" Eledhwven
Comme dirait Dumbledore, "les conséquences de nos actions sont toujours si complexes, si diverses, que prévoir l’avenir est une entreprise bien difficile…".



Dernière édition par yoyo25 le Ven 13 Jan 2017 - 7:44, édité 1 fois

163L'enfant Maudit en livre. - Page 7 Empty Re: L'enfant Maudit en livre. le Jeu 12 Jan 2017 - 15:52

Candleheat

sorcier d'âge confirmé
sorcier d'âge confirmé
Candleheat
C'est simplement de la logique Smile La situation décrite dans le tome 3 implique que le cours des événements est immuable.
On en a parlé plus en détails là : https://www.forumharrypotter.org/t9210-incoherence-temporel-dans-harry-potter-3

Comme je dis, si ce n'était pas le cas, Harry ne pourrait pas être sauvé par lui-même des détraqueurs ; il faudrait que "quelque chose" d'autre le sauve la première fois.

Dumbledore (JK) est très fort en philosophie, mais (comme la plupart des sorciers) il est beaucoup moins bon en physique/méta-physique.

Avec le retourneur de temps, toute action entreprise dans le passé s'est déjà produite (et le présent en est déjà la conséquence) : donc le présent (et l'avenir) ne peuvent pas être changés. Car, si Harry a gagné la guerre et que Albus remonte dans le temps, la victoire de Harry est déjà la conséquence d'un passé dans lequel Albus est remonté...
Cursed Child se contredit d'ailleurs à ce sujet, puisque la couverture offerte à Albus réagi "avant" qu'il ne remonte dans le passé, ce qui n'est cohérent qu'avec une temporalité linéaire fixe dans laquelle on ne peut PAS changer le cours des événements Smile

164L'enfant Maudit en livre. - Page 7 Empty Re: L'enfant Maudit en livre. le Jeu 12 Jan 2017 - 21:09

Candleheat

sorcier d'âge confirmé
sorcier d'âge confirmé
Candleheat
Je réponds ici, même si du coup ça fait double post :
yoyo25 a écrit:Effectivement, ça se tient! Tu fais vraiment attention au moindre détail. ^^
Mais bon, vu que Rowling n'a jamais vraiment expliqué comment fonctionne un retourneur, on peut penser que celui donné à Hermione, alors qu'elle n'était qu'une élève de troisième année, avait subi quelques modifications : le fait qu'elle ne puisse pas s'en servir pour changer le présent par exemple.
Après tout, Rowling ne précise pas grande chose des lois concernant les voyages dans le temps... On sait qu'il existe une salle où le temps est étudié au Département des mystères ; peut-être existe-il différents retourneurs, certains plus puissants que d'autres, capables de vous transporter plus loin dans le passé, permettant même à ceux qui les utilisent de changer le cour des évènements.
Je trouve qu'on n'en sait finalement trop peu pour parler d'incohérence.
Et puis, on peut aussi penser qu'à l'époque de L'enfant Maudit, les retourneurs ont évolué, qu'ils sont devenus plus performants, plus puissants.
On se doute quand même que Rowling a dû faire une entorse à une règle qu'elle avait établie lors de l'écriture du Prisonnier d'Azkaban, mais il y a tant de solutions à proposer pour expliquer les futurs alternatifs rendus possibles dans L'enfant Maudit qu'au final ça ne me dérange pas plus que ça. Smile

Un changement dans le fonctionnement du retourneur de temps ne justifie pas un changement dans le fonctionnement du temps lui-même. Smile Ce sont deux choses différentes.

Le fait qu'il est impossible de modifier le passer n'est pas lié aux capacités du retourneur de temps, c'est lié à la manière dont le temps est défini et se comporte.
On peut faire toutes les modifications qu'on veut sur la portée du retourneur de temps, il ne peut pas réécrire les règles de l'univers.
Dans notre réalité, on ne sait pas comment est défini le temps (on a pas de certitude), mais dans l'univers de Harry Potter, on le sait, et c'est immuable.

165L'enfant Maudit en livre. - Page 7 Empty Re: L'enfant Maudit en livre. le Jeu 12 Jan 2017 - 22:32

yoyo25

Manitou Suprême
Manitou Suprême
yoyo25
Oui, c'est vrai que peu importe les capacités du retourneur de temps, au final ça ne change rien aux lois fondamentales qui ont été posées dans le tome 3...
Du coup, j'aimerai quand même beaucoup que Rowling nous donne une explication plausible sur les différentes réalités qui se succèdent dans L'enfant Maudit. Surtout que je n'aime pas l'idée que le temps soit immuable justement!
J'imagine que pour le "bien" de la pièce, elle a fait une entorse aux lois de son univers, afin de pouvoir exploiter le filon des réalités alternatives, qui sont monnaie courante dans les fictions (séries, films, livres). C'est un peu dommage, mais la totalité du script est "dommage" de toute façon ; j'ai arrêté d'y chercher le moindre sens! L'enfant Maudit en livre. - Page 7 2423748459

166L'enfant Maudit en livre. - Page 7 Empty Re: L'enfant Maudit en livre. le Ven 13 Jan 2017 - 0:10

Candleheat

sorcier d'âge confirmé
sorcier d'âge confirmé
Candleheat
En fait, Rowling pense que c'est possible (de modifier le cours des événements) ; elle l'a montré lorsqu'elle a rédigé un article sur Pottermore a ce sujet. Elle ne comprend juste pas les implications de ce qu'elle a écrit dans HP3.*
C'est un des domaines dans lequel elle montre qu'elle ne maîtrise pas entièrement son propre univers.

Quand elle a écrit le tome 3, elle l'a fait de manière instinctive parce que c'était la façon la plus "cool" de créer un twist final (et, avouons-le, il est très réussi) ; mais elle n'a pas pensé aux implications.
Et, par la suite, elle s'est mise à penser comme la plupart des gens "retour dans le temps = modifications du cours des événements" sans y repenser. Même si ce n'est pas le cas et que le retourneur de temps était brillant à l'origine justement parce qu'il permettait d'écarter ce problème des paradoxes temporels (enfin, la plupart, ceux qui modifient le déroulement des événements etc... tels le paradoxe du grand-père ou celui de l'écrivain).


*Illustration, chers amis, que le mieux est l'ennemi du bien Pat

167L'enfant Maudit en livre. - Page 7 Empty Re: L'enfant Maudit en livre. le Sam 21 Jan 2017 - 12:51

Miss Diggory

Membre de l'ordre du Phénix
Membre de l'ordre du Phénix
Miss Diggory
yoyo25 a écrit:Oui, c'est vrai que ne pas savoir ce qui vient de Rowling et ce qui a été inventé de toute pièce par Thorne est un problème pour nous les fans... On ne sait plus à quoi se fier (par exemple, dans mon souvenir, j'étais persuadée que Rowling avait révélé que Albus était allé à Gryffondor!).
Mais finalement, qu'on sache ou pas, cela revient au même : elle a accepté cette suite dans son intégralité et y a accolé le mot "officiel" ; c'est véritablement ça qui est sidérant, vu les énormités qu'on peut lire dans ce livre...
Rowling était pourtant très pointilleuse avec son oeuvre avant la sortie de cette pièce. Je pense que, même si elle rêvait de voir Harry montait sur scène, elle aurait pu être plus exigeante quant à la qualité du scénario (en terme de cohérence, de respect de l'oeuvre originelle).

Votre débat est très intéressant. Je suis de ton avis yoyo, ce livre m'a dégoûte.

Je voulais juste ajouter que j'étais aussi sûre et certaine que JK avait dit qu'Albus allait à gryffondor  Shocked On est donc deux!


_________________
Le bonheur veut tout le monde heureux Victor Hugo

168L'enfant Maudit en livre. - Page 7 Empty Re: L'enfant Maudit en livre. le Sam 28 Jan 2017 - 10:43

yoyo25

Manitou Suprême
Manitou Suprême
yoyo25
Ah ben, ça me rassure Miss! ^^ Il faudrait retrouver la source alors... Je vais chercher de mon côté! Wink
Je me souviens même que certains fans avaient été déçus qu'Albus ne soit pas à Serpentard ; je ne pense quand même pas avoir rêvé... scratch

169L'enfant Maudit en livre. - Page 7 Empty Re: L'enfant Maudit en livre. le Mar 31 Jan 2017 - 9:17

Ward

1ère année /sorcier en herbe
1ère année /sorcier en herbe
Ward
Candleheat a écrit:En fait, Rowling pense que c'est possible (de modifier le cours des événements) ; elle l'a montré lorsqu'elle a rédigé un article sur Pottermore a ce sujet. Elle ne comprend juste pas les implications de ce qu'elle a écrit dans HP3.*
C'est un des domaines dans lequel elle montre qu'elle ne maîtrise pas entièrement son propre univers.

Quand elle a écrit le tome 3, elle l'a fait de manière instinctive parce que c'était la façon la plus "cool" de créer un twist final (et, avouons-le, il est très réussi) ; mais elle n'a pas pensé aux implications.
Et, par la suite, elle s'est mise à penser comme la plupart des gens "retour dans le temps = modifications du cours des événements" sans y repenser. Même si ce n'est pas le cas et que le retourneur de temps était brillant à l'origine justement parce qu'il permettait d'écarter ce problème des paradoxes temporels (enfin, la plupart, ceux qui modifient le déroulement des événements etc... tels le paradoxe du grand-père ou celui de l'écrivain).


*Illustration, chers amis, que le mieux est l'ennemi du bien Pat


Oui, je pense qu'elle a été prise au piège par sa communauté et par son invention. Je doute aussi qu'elle ait réfléchi dès le départ aux enjeux que représentaient un retourneur de temps, c'était simplement un outils scénaristique pour booster un peu le 3ème tome.  Elle a du inventer a posteriori des règles pour éviter qu'on ne lui reproche une incohérence. Hors, ça ne colle pas toujours avec ce qu'il y a dans le livre, et cela a été carrément détourné dans l'Enfant Maudit. Elle s'est clairement faite piégée là-dessus, et ses détracteurs pointent toujours du doigt cette incohérence-ci quand ils veulent critiquer son univers. Il faut avouer que remonter le temps, ce n'est pas une idée nouvelle et de nombreux auteurs et lecteurs se sont penchés sur ce problème, et à côté les explications de J.K Rowling peuvent paraître un peu faibles.

En tout cas, je n'ai vraiment pas aimé cette pièce. Si le premier acte m'a plutôt plu (et je pense que c'est celui qu'elle a écrit elle-même car le style diffère des autres actes), par contre la suite j'ai juste eu l'impression de lire une mauvaise fanfiction, digne de celles qu'on pouvait lire après la sortie du sixième tome  (j'en avais écrite une similaire à cette époque  XD). Je trouve que ce n'est pas très bien écrit, et qu'on ne retrouve plus du tout le style de J.K Rowling pour le coup. J'ai souffert en lisant ce bouquin, pour moi c'était limite un "viol" de la saga d'HP et de mon enfance   ccgh L'enfant Maudit en livre. - Page 7 398271 Le pompon c'était Delphi. Quiconque étudie un temps soit peu la psychologie du personnage de Voldemort n'irait jamais inventer un personnage comme Delphi. Après ça, j'ai rangé le livre au fond de mon placard.

170L'enfant Maudit en livre. - Page 7 Empty Re: L'enfant Maudit en livre. le Ven 10 Fév 2017 - 17:31

McGo

Membre de l'ordre du Phénix
Membre de l'ordre du Phénix
McGo
j'avoue que je ne comprends pas trop votre "mécontentement" pour ce livre, après je suis d'accord que tout n'est pas parfait et qu'il y a pas mal de choses étranges mais en fait je ne m'attendais vraiment à rien d'extraordinaire et du coup bah j'ai bien aimé le lire quand même L'enfant Maudit en livre. - Page 7 5228 
faut aussi penser que le format n'est pas un "roman" alors certe ça n'excuse pas tout mais c'est peut être à prendre en compte ^^


_________________
L'enfant Maudit en livre. - Page 7 769180Sanstitre1

171L'enfant Maudit en livre. - Page 7 Empty Re: L'enfant Maudit en livre. le Ven 10 Fév 2017 - 21:53

yoyo25

Manitou Suprême
Manitou Suprême
yoyo25
Encore une fois ce n'est pas le format pièce de théâtre et, par conséquent, le peu d'explications qui posent problème...

Et, pour ma part, mon mécontentement vient surtout du fait qu'on veut faire passer cette suite complètement incohérente et si peu originale comme la suite officielle!
Si cette suite n'avait été qu'un hommage, une histoire "inspirée" des romans, ça serait beaucoup mieux passé chez les fans je pense. On est bien loin du monde magnifique qu'on a aimé et des personnages fabuleux qu'on a suivi pendant 7 tomes!!! Eledhwven

172L'enfant Maudit en livre. - Page 7 Empty Re: L'enfant Maudit en livre. le Sam 18 Fév 2017 - 12:47

McGo

Membre de l'ordre du Phénix
Membre de l'ordre du Phénix
McGo
oui c'est sur que ce n'est pas la même chose ^^ 
après ce n'est pas JKR (ou du moins pas seule) qui l'a écrit donc effectivement... mais elle l'a approuvé donc pour elle ça se tient (je pense L'enfant Maudit en livre. - Page 7 5228 )


_________________
L'enfant Maudit en livre. - Page 7 769180Sanstitre1

173L'enfant Maudit en livre. - Page 7 Empty Re: L'enfant Maudit en livre. le Sam 25 Fév 2017 - 19:05

La Cartomancienne

7ème année/ préfet en chef
7ème année/ préfet en chef
La Cartomancienne
Comme McGo je pense qu'il faut prendre en compte que nous avons là un texte de théâtre et non un roman. Il était logique de se soucier d'abord de l'expérience face à la scène que face au texte.

Comme toi j'ai quand même apprécier lire le livre. J'ai juste été déçue du traitement de certains persos (Ron par exemple, comme je l'ai dit plus haut).

174L'enfant Maudit en livre. - Page 7 Empty Re: L'enfant Maudit en livre. le Sam 25 Fév 2017 - 20:21

yoyo25

Manitou Suprême
Manitou Suprême
yoyo25
Comme McGo je pense qu'il faut prendre en compte que nous avons là un texte de théâtre et non un roman. Il était logique de se soucier d'abord de l'expérience face à la scène que face au texte.

Oui c'est vrai qu'au final l'expérience sur scène est ce qui compte le plus au théâtre... J'espère d'ailleurs pouvoir un jour voir cette pièce car ça doit vraiment être splendide! Smile
Mais il est quand même très gênant de dénaturer une histoire qui a touché des millions d'enfants à travers le monde pour n'en faire qu'un "prétexte à la scène" et surtout de nous imposer cette suite comme la fin officielle, la rattachant ainsi au canon.
Même sans les soucis de cohérence que comporte l'histoire, ce script est de Jack Thorne, ce n'est PAS du J.K Rowling (d'ailleurs, elle aurait fait bien mieux quand on voit la qualité du script des AF!), en aucun cas cette suite ne peut être considérée comme "officielle"... Et pourtant...
Pour moi, c'est un réel problème! Tout simplement car on touche à une oeuvre qui était jusque là magnifique, qui relevait du "sans faute", et que cette fin peu inspirée la dénature. Eledhwven  

après ce n'est pas JKR (ou du moins pas seule) qui l'a écrit donc effectivement... mais elle l'a approuvé donc pour elle ça se tient (je pense L'enfant Maudit en livre. - Page 7 5228 )

Pour moi, ce n'est pas parce que J.K Rowling dit que c'est la suite officielle, qu'il faut obligatoirement accepter ce qu'on nous donne. En tant que fans, on s'est approprié cette histoire et ses personnages, on les connait aussi bien ou presque que l'auteure elle-même (et on les aime tout autant!) ; on est donc en droit de ne pas aimer et de juger que cette suite n'est pas digne des livres, que "ça ne se tient pas" justement, voire qu'elle est inacceptable à partir du moment où on la dit "canon"...

175L'enfant Maudit en livre. - Page 7 Empty Re: L'enfant Maudit en livre. le Lun 27 Fév 2017 - 23:56

Pattenrond

Commandeur du Grand Ordre de Merlin
Commandeur du Grand Ordre de Merlin
Pattenrond




Pour moi, ce n'est pas parce que J.K Rowling dit que c'est la suite officielle, qu'il faut obligatoirement accepter ce qu'on nous donne. En tant que fans, on s'est approprié cette histoire et ses personnages, on les connait aussi bien ou presque que l'auteure elle-même (et on les aime tout autant!) ; on est donc en droit de ne pas aimer et de juger que cette suite n'est pas digne des livres, que "ça ne se tient pas" justement, voire qu'elle est inacceptable à partir du moment où on la dit "canon"...

C'est exactement ce que je pense Yoyo, d'ou ma frustration par rapport à cette pièce de théatre, qui est choquante par rapport a l'oeuvre de JK Rowling et l'univers d'HP, la psychologie des personnages...etc...

Mais surtout je me suis sentis trahis, floué... en tant que fan parce qu'elle a validé cette pièce !

J'ose espérer qu'un jour une suite plausible vienne effacer ce faux pas !

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 7 sur 8]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum











© FCHP - Crédits
Créer un forum | © PunBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit