Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Comment percevez-vous les pères dans HP? le Mar 27 Oct 2015 - 16:45

hermione2014

Manitou Suprême
Manitou Suprême
avatar
Je crée ce sujet dans la suite de celui de "le vision des mères". Selon vous quel(s) personnage(s) ferai(en)t un/des bon(s) père(s)? Et comment percevez-vous les pères tels que James, Morfin, etc.? Selon vous comment voyez-vous Harry et Ron mais aussi Malfoy en père?

yoyo25

Manitou Suprême
Manitou Suprême
avatar
Je trouve que les pères ont une image souvent moins flatteuse que les mères dans l'univers HP! Pat

La liste des "mauvais" pères est assez conséquente :
- Tom Jedusor Sr en tête, qui a abandonné son fils avant même sa naissance et fut ainsi à l'origine de ce mal absolu que représente Voldemort
- Barty Croupton Sr qui n'a jamais réellement consacré de temps à son fils et ne le connaissait pas
- Tobias Rogue qui battait sa femme (et très certainement son fils!) et semblait négliger son enfant
- le père de Dean qui a quitté sa femme et ses enfants pour une raison mystérieuse 
- Lucius Malefoy qui cherche à modeler son fils à son image (même chose pour Vernon avec Dudley)
- Orion Black, qui a renié Sirius car il n'adhérait pas à ses idées du Sang-pur
- et même Remus qui quitté Tonks alors qu'elle était enceinte (même si, fort heureusement, il est revenu vers eux)

On peut d'ailleurs voir que les parricides ne sont pas rares chez Rowling mais à aucun moment les romans ne font état de matricide... Wink

Heureusement quelques pères sortent tout de même du lot :
- Arthur bien sûr, père biologique et aimant de toute une tribu! Il semble le père idéal mais il est un peu effacé cependant. On sent bien qui porte la culotte dans ma famille Weasley (Molly) et on n'a rarement pu voir l'autorité qu'il avait sur ses enfants.
- Xenophilius Lovegood, veuf et père un peu déboussolé, qui chérit Luna comme un trésor!
- Le père de Hagrid, qui l'a élevé seul, mais qui est malheureusement mort trop tôt...
- Perceval Dumbledore qui a tué par amour pour sa fille et qui a enduré la prison pour la préserver...
S'il s'agit là de "bons" pères mais évidemment aucun n'est parfait! 

Il ne faut pas non plus oublier les pères de substitution que sont Sirius, Dumbledore, Hagrid etc
Même si chacun d'eux se soucie de Harry, ils sont cependant loin d'être idylliques et on peut se demander s'ils auraient fait des pères biologiques respectables.


En somme, je trouve donc les mères plus courageuses et valorisées dans le monde de HP.
Le meilleur exemple est évidemment Lily, mère sacrificielle du héros, qui restera parfaite, sans tâches, jusqu'au dernier tome. salut

le magicien-esprit

sorcier d'âge confirmé
sorcier d'âge confirmé
avatar
Très bonne question.

Je ne vais pas reprendre ce qui a été dit par yoyo25 mais je dirais que les pères voir plus largement les hommes dans harry potter sont pas vue comme des héros mais comme des êtres plutôt mauvais, voir laxiste ou franchement en retrait. Malgré cela, on ressent quand même la volonté de bien faire. La volonté de participer au combat ou à l’éducation mais le tout de manière brutal ou complètement à coté de la plaque.

Mais si on sort de Hp et que l'on prend de la hauteur, on s’aperçoit que Jo n'a fait que souligner le rôle des père dans notre société. Finalement, un père quoi qu'il fasse, quelque soit sa façon de faire les choses (avec douceur ou violence, avec amour ou dégout...), il sera jamais le meilleur, il sera jamais aussi présent et aussi indestructible qu'une mère pour ces enfants mais il y a un jour où tout bascule (en bien ou en mal).

En conclusion plus générale, je dirais que les femmes de HP ont une place bien plus forte que celle des hommes, les mères sont bien plus puissante dans leur esprit et dans leur action que les pères malgré quelque que exceptions.

Wenley

Membre de la brigade des Aurors
Membre de la brigade des Aurors
avatar
Sans oublier Mérope qui était "légèrement" brutalisée par son père et son frère parce qu'ils pensaient que c'était une cracmole. 

Dans l'ensemble, j'ai l'impression que le "mauvais caractère des pères" permet d'expliquer le comportement des enfants qu'ils ont engendré. Enfin je peux me tromper.

Mais je rejoins yoyo25 et le magicien-esprit pour dire que les pères ont une image bien différente de celle qui est donnée aux mères

hermione2014

Manitou Suprême
Manitou Suprême
avatar
Je crois qu'il faut que je fasse une liste des pères avec leurs qualités et défauts pour bien répondre à la question alors excusez-moi d'avance pour le pavé que je vais pondre...

J'ai envie de commencer par Arthur: c'est lui qui amène l'argent à la maison, il est moins présent que sa femme donc il a un peu moins d'autorité sur ses enfants. et cela je pense que c'est fait exprès: il ne va pas "brutaliser" ses enfants alors qu'il les vois moins que sa femme. Je pense que lui est un bon père car avec une famille nombreuse c'est jamais simple.

j'ai envie de basculer sur James Potter: Si je parle du père, je dirais qu'il était quand même un bon père car après tout il s'est sacrifié pour son fils et cela n'a pas de prix. je pense que s'il ne serait pas mort, il aurait vraiment été un bon père, toujours là pour son fils. d'ailleurs dans le premier film comme dans le premier livre lorsque Harry croise le chemin du miroir de rised il paraît vraiment adorable. Mais aussi dans la coupe de feu: il aide (en quelque sorte) une nouvelle fois son fils à s'en sortir face à voldemort.

Passons maintenant à Lucius Malefoy: Je le classerais dans une autre catégorie car pour moi ce n'est pas le père de l'année. J'ai même l'impression, voire la froide impression qu'il se fiche complètement de son fils. Pour lui ce qui compte c'est la richesse et prouver aux autres qu'ils sont rien par rapport à lui. il entraîne son fils là-dedans. il l'éduque dans ce sens: qu'il devienne comme lui mais avec les enfants des personnes qu'il méprisent. Sinon j'ai presque l'impression qu'il n'aime pas son fils.

Parlons de Vernon: je ne sais pas trop où le classer car d'un côté il pourrait ressembler à Lucius mais côté moldu mais de l'autre il y en a beaucoup de différences. je m'explique: Vernon fera tout pour son fils, pour qu'il devienne comme lui. au fond je pense que ce qui régit la relation de Vernon avec son fils est l'argent, car Dudley a simplement à demander quelque chose et il l'a dans la seconde. en revanche je n'ai pas l'impression qu'il l'aime autant que Pétunia. Alors après peut-être que JKR a voulu mettre se côté distant au père pour montrer que dans la société, les pères sont un peu moins présent pour leur enfant. Mais je ne pense pas vraiment que Vernon veut que son fils lui ressemble comme deux gouttes d'eau. Car (je n'ai pas lu le dernier tome mais) j'ai cru comprendre Que finalement Dudley "change de camp" si je peux dire cela. et que Vernon ne le pousse pas à ne pas serrer la main d'Harry...

Tom Jédusor sénior: Pour le coup, avec lui je ne sais même pas si on peut parler de père car il n'a jamais était amoureux de Mérope. Donc d'accord il l'a abandonné, mais bon ici dans ce cas précis c'est très discutable. je crois que j'aurais fait la même chose: en même temps tu ne comprend rien à se qu'il se passe puis d'un coup tu vois à tes côtés une femme que tu ne connais ni n'aime qui te dis qu'elle attend un enfant: il y a de quoi avoir peur (surtout pour un moldu)...

Le père de Mérope: c'est un tyrannique. Il violente sa fille et l'insulte voire l'humilie: il ne mérite pas d'être père. d'un côté il a un garçon qu'il affectionne grandement car il est fourchelang et sorcier et n'a aucune difficulté à manier la magie. d'un autre côté il a une fille qui a un peu plus de mal à manier la magie et du coup il l'a renie en quelque sorte. ce qui l'intéresse est le pouvoir et rien d'autre. je crois que son petit fils a tiré de lui...

Barty Croupton Senior: Je suis d'accord avec toi yoyo25. Il ne connais pas son fils. Et n'a pas passé beaucoup de temps avec lui car il privilégiait sa carrière à son fils.

Le père Lovegood: je pense qu'il est un bon père car il élève sa fille seule suite à la mort de sa femme. dommage qu'on ne lui donne pas plus d'intérêt dans la saga... Alors oui Luna peut avoir tout ce qu'elle veut mais elle n'en profite pas pour autant.

Le père de Hagrid: Ca n'a pas dû être facile pour lui d'élever un demi-géant. mais vu le portrait que JKR en fait il devait être un des meilleurs pères de la saga.

Du coup je suis assez d'accord pour dire qu'il a deux catégories de pères:
- Les bons pères qui s'occupe bien de leur enfant (le père de Hagrid, Lovegood, Weasley) Je mettrais aussi James Potter.
- et les pères qui ne sont pas présent (Croupton, Jédusor Senior, Le père de Mérope)

Pour moi Vernon jongle avec les deux catégories...

Remus aurait fait un bon père car je pense qu'il aurait été très protecteur, peut-être même trop protecteur.

Drago Malefoy: Je ne sais pas quoi penser de lui en tant que père... J'ose espérer qu'il ne façonne pas son fils comme son propre père a fait sur lui...

Ron: je pense qu'il serait un père un peu comme le sien: il apporterait l'humour dans sa famille et la détente. peut-être que pour certaines choses il ne saurait pas faire et alors demanderait à sa femme.

Harry: je pense qu'il se débrouillerait très bien.

Sirius: Je n'arrive pas à le voir père.

Après il est vrai que les mères ont un plus important dans Hp, d'ailleurs c'est démontré car on parle plus souvent d'elles, en même temps c'est elles qui mettent au monde.

je suis d'accord avec toi Wenley: les enfants imitent plus leur père que leur mère.

yoyo25

Manitou Suprême
Manitou Suprême
avatar
Je n'ai pas parlé de Harry, Ron et Drago en tant que père, vu que l'épilogue ne permettait pas vraiment de se faire un avis...
Mais L'enfant maudit, dont l'histoire est abracadabrante, a tout de même eu l'intelligence de ne pas faire de Harry le père parfait! Au contraire, Ron et même Drago semblent mieux s'en tirer que lui dans ce rôle.
Harry est un père présent mais peu à l'écoute, il voit ses enfants comme il voudrait qu'ils soient, au lieu de les voir tels qu'ils sont, notamment Albus, ce fils rebelle qui a atterri à Serpentard.
Je pense que cela est dû au fait que Harry lui n'a jamais pu compter que sur des pères de substitution imparfaits (Sirius, Dumbledore, Hagrid) et qu'il a toujours manqué de repères.
Harry reste malgré cela un bon père car le bien-être de ses enfants passe avant lui, mais il est resté renfermé à cause de son passé et cela semble avoir créé une barrière entre lui et la famille qu'il a fondée. James et Lily ne s'en sont visiblement pas formalisés, mais le manque de communication a été plus douloureux pour Albus : c'est un beau parallèle avec la relation Harry/Dumbledore, elle aussi marquée par les secrets et les non-dits... ce dont Harry a beaucoup souffert, comme on le voit dans le tome 7 (et encore dans L'enfant maudit).

Quant à Voldemort - devenu père lui aussi (quelle blague!) - il n'aura jamais connu sa fille. Mais je pense que, même s'il l'avait connue, il ne l'aurait jamais aimée.
Contrairement à ce que pense Delphi, elle n'aurait pas été sa "sauveuse", celle qui lui aurait fait comprendre ce qu'est l'amour... Voldemort est incapable d'aimer et n'aurait eu pour elle qu'une admiration narcissique, bien loin du véritable amour. S'il avait un jour eu à choisir entre lui et elle, il se serait choisi lui.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum











© FCHP - Crédits
Créer un forum | © PunBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit