Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 4 sur 16]

76 Re: Aide aux cours le Dim 11 Mar 2012 - 14:31

Cissy&Bella

Accro au forum
Accro au forum
avatar
Oui , bonne idée ^^ Mais en faite , je pensais surtout à quoi mettre dedans :/ Je vais parlais de la structure (sonnet , ballades,....) qui fais toute la "beauté" de la poésie et l'autre qui dit que c'est l’intérieur et pas la forme qui compte ... Mais à par ceci , je n'ai aucune idée de quoi parler ><

77 Re: Aide aux cours le Dim 11 Mar 2012 - 18:13

Léa-Potter

Manitou Suprême
Manitou Suprême
avatar
Au fait j'avais oublié Ely merciiiiii beaucoup !! Je finirais mes exos demain , merci encore beaucoup

Et bien le campagnard peux parler de ... la beauté des champs xD

78 Re: Aide aux cours le Dim 11 Mar 2012 - 18:43

~¤elyon¤~

Fondatrice et Super-admin-blonde
Fondatrice et Super-admin-blonde
avatar
de rien Very Happy jsuis trop bête, hier j'ai jeté les feuilles sur lesquelles j'avais fais tes exercices avec les explications >< tanpis tu me montreras la suite demain ? ^^

Cissy: quels auteurs de poésie as-tu étudié ? peux-tu me citer un poème de chaque bord que tu dois défendre ? ^^ à la limite, tu pourrais t'inspirer d'un vrai débat ? lancer un sujet sur "préférez-vous la poésie libre ou la poésie dans les règles ?" ?
bon, j'attends ta réponse sur les auteurs et je me penche là dessus ^^
Je me souviens que dans un débat il y avait 3 règles: convaincre (par les expériences personnelles, les lectures, les connaissances), persuader (comprendre l'autre, faire appel à des points communs ) et délibérer (faire des compromis)
Ensuite, ton sujet est relativement libre dans son contexte, il faudrait trouver quelque chose d'original pour justifier le débat: 2 amis qui parlent ? une émission culturelle ? 2 poètes de l'époque qui débattent ?


_________________


Philly

79 Re: Aide aux cours le Dim 11 Mar 2012 - 18:54

Cissy&Bella

Accro au forum
Accro au forum
avatar
Enfaite cette ecrit d'invention est tiré d'un corpus composé d'un poème de Victor Hugo ("Les Rayons et les Ombres") , un poème de Gautier ("Mademoiselle de Maupin") , deux poèmes de Baudelaire ("le port" et "La mort des amants") et deux d'Apollinaire ( "Automne malade" et " La colombe poignardée et le jet d'eau" ) ^^

Dans la questions du corpus , il fallait faire une définition de la poésie sur toutes les différences que les poèmes possèdent ...
Donc il faut que j'utilise les règles ? Parce que c'est la première fois que je vois ça

80 Re: Aide aux cours le Dim 11 Mar 2012 - 19:04

Léa-Potter

Manitou Suprême
Manitou Suprême
avatar
Je pense pas que tu aurais le temps de les voir vu que je les ferrais demain matin en étude et je les mettrais sur le sujet vers 18h , et donc je ne pense pas que tu pourrais me répondre de suite vu que c'est pour le lendemain :/ , mais merci

81 Re: Aide aux cours le Dim 11 Mar 2012 - 19:09

~¤elyon¤~

Fondatrice et Super-admin-blonde
Fondatrice et Super-admin-blonde
avatar
Vous avez déjà répondu à cette question, en cours ? ^^

les 3 règles c'est pour la forme, si tu ne les a pas étudié il est inutile de te fixer dessus, de nous-même lorsque l'on fait un débat on utilise de façon inconsciente ces processus ^^

pour le contexte, ça pourrait être un truc farfelu du genre "un auteur du passé fait un voyage dans le futur"

la poésie dans les règles, même si elle est toujours étudiée, n'est plus notre quotidien. C'est vrai quoi, tu en vois beaucoup qui publient à l'heure actuelle des essais de poésie lyrique ? rien à voir avec l'époque, de même pour les salons de poètes... Aujourd'hui, on a de nouvelles formes d'expressions: la musique, le slam...
toutefois certains auteurs reviennent parfois aux règles, les chansons du choixpeau magique sont parfaites de ce point de vue, non ?

je vais regarder ton corpus ^^


_________________


Philly

82 Re: Aide aux cours le Dim 11 Mar 2012 - 19:20

Cissy&Bella

Accro au forum
Accro au forum
avatar
On devait le faire chez soi mais j'ai eu 4/4 a la question donc j'ai les bonnes réponses ^^

Hey !!! Pas mal ! Originalité , le contexte m'inspire , c'est vraiment pas mal ! Merci ! onegai

Oui , donc en faite il faut que je compare les différents types de poésie ( le lyrique remplacer par un sujet plus moderne , le sonnet remplacé par des vers libres , ect ... ?).
Sauf que HP c'est anglais , donc pas les mêmes règles ,ect , non ? (je ne suis pas sûr xD)

83 Re: Aide aux cours le Dim 11 Mar 2012 - 19:44

~¤elyon¤~

Fondatrice et Super-admin-blonde
Fondatrice et Super-admin-blonde
avatar
La poésie anglaise n'était pas aussi stricte que la poésie française ^^

contente que le contete t'inspire Very Happy
on aurait donc un poète du XIXèm qui atterirait dans le coin... Il serait confronté à quoi ?
pas un prof, il irait dans son sens...
les poètes, y en a plus des masses aujourd'hui...
un éditeur ? pas mal, il serait plutôt contre la poésie lyrique puisque ça ne se vend plus, il doit rester une maison d'édition qui gère la poésie...
un libraire ? pourquoi pas ^^
un slameur ? XD fun aussi ^^

après, il faut éviter de partir dans les HS et rester sur la défense de la poésie, pas du contexte économique (je veux dire, ne pas partir trop dans le "aujourd'hui, le poète n'a plus de statut, on ne gagne pas sa vie de ça, même si certains auteurs restent des références prisées..") on est vite tenté de dériver quand on se trouve face à un sujet original ><

on peut avoir tes réponses (où tu as eu 4/4) ou c'est trop long pour être retapé ? ^^


_________________


Philly

84 Re: Aide aux cours le Dim 11 Mar 2012 - 19:59

Cissy&Bella

Accro au forum
Accro au forum
avatar
Jai pensais à un chanteur , en quête d'idées pour son nouveau single , il arrive en 1870 et rencontre Ronsard (teste étudié en classe xD) xD Bon , je n'ai pas trop d'idée pour que le texte soit fluide et que la rencontre coule doucement vers le débat :/

Rhaaaa ! Je sais pas quoi dire Je vais parlais des vers libres , de la ponctuation qui part doucement (avec Apollinaire) et j'ai envie de parler de Michael Jackson mais je ne sais pas où le placer xD
Je n'ai pas d'autres idées --'

Viouf ! Je vais essayée de taper les grandes idées , ça fait 2 pages doubles :S

edit : Je vais scanner plutôt xD

85 Re: Aide aux cours le Dim 11 Mar 2012 - 20:04

~¤elyon¤~

Fondatrice et Super-admin-blonde
Fondatrice et Super-admin-blonde
avatar
waouh, c'est beaucoup de texte pour 4 points, tu as bien bossé !

la poésie classique peut être une barrière à l'imagination... après, certains auteurs ont su faire abstraction de ces difficultés comme du beurre et ont cartonné

tiens, si ça peut t'aider, j'ai trouvé un court fil de discussion qui pourra te donner quelques idées d'arguments: ici ^^


_________________


Philly

86 Re: Aide aux cours le Dim 11 Mar 2012 - 20:37

Cissy&Bella

Accro au forum
Accro au forum
avatar
J'ai mis beaucoup de temps pour le faire , et j'en suis vraiment heureuse ( par contre , etant fatiguée pendant l'écrit finale , certaines fois il y a des fautes qui rend incompréhensible la lecture









Je vais voir ton lien ^^ Merci ! ^^

87 Re: Aide aux cours le Dim 11 Mar 2012 - 20:47

Bellatrix Black

Manitou Suprême
Manitou Suprême
avatar
Voilà un sujet très intéressant, mais je ne raisonne pas comme Léa-Potter...

Pour porter ce débat, j'imagine plutôt une discussion amicale entre un surréaliste et un poète plus "classique", dirons-nous, soucieux de respecter les règles imposées.

De tous temps, la poésie a connu des contraintes : la versification (au contraire de la prose, qui est la forme ordinaire de l'expression verbale) ; le souci du rythme, règle née dans l'Antiquité que l'on appelait "prosodie", utilisant des voyelles brèves ou longues (ça sent le cours de latin à plein nez ! ) ; la construction en strophes ; l'organisation récurrente dans des formes fixes comme le sonnet ou la ballade (à savoir que l'ode, utilisé en Grèce antique et remis au goût du jour par l'école de Ronsard, Hugo ou encore Claudel, n'est plus usagé ; de même que le rondeau, qui a connu sa période de gloire aux XVIème et XVIIème siècles ; enfin le triolet, forme poétique élégante née au XIXème siècle, n'a plus de succès non plus).

Les règles formelles imposent également une musicalité : une poésie est destinée à être lue, à être récitée, à être déclarée : ainsi, on double d'attention sur les vers pairs et impairs, le "e" muet, le jeu des accents et des pauses (césure, enjambement), rimes masculines ou féminines, suivies, croisées ou embrassées, riches, plates ou suffisantes, allitérations et consonances, le jeu du refrain (ancêtre de la chanson), les rimes sémantiques (automne/monotone) ou encore la correspondance entre le son et le sens avec les harmonies imitatives (on se rappelle tous du "Pour qui sont ces serpents" de Racine ).

Les règles formelles imposent aussi une recherche de la poésie métrée, où l'alexandrin est le mètre le plus noble.
Mais aussi une recherche sur le poids et la signification des mots, d'où les nombreuses figures de style que l'on peut retrouver rien que dans une strophe ! : accumulation, métaphore, anaphore, comparaison, oxymore, parallélisme, chiasme, ellipse, métaphore filée, allégorie, litote, antithèse, polyptote, hyperbole, euphémisme, redondance, pléonasme, acrostiche, énumération, gradation, hypotaxe, néologisme, paraphrase, périphrase, régression, tautologie, apocope, zeugma, apocope, antiphrase, aphorisme, parabole, hypallage, prolepse, syllepse, métonymie, synecdoque, personnification, prosopopée, question rhétorique, syncope, et je vais arrêter là parce que là, c'est moi qui vais faire une syncope, j'ai les neurones qui bouillissent XD


Et.... j'allais te faire tout un court sur le surréalisme mais je viens de lire ton dernier message et........ pas de surréalisme à l'horizon, zut ! XD

Alors, en théorie, je suis bonne, concernant la connaissance des poèmes ça va être plus compliqué

" Imaginez le débat entre un partisan de la poésie en toute liberté et un partisan d'une poésie soucieuse de respecter les règles formelles à tout prix . Le ton sera volontiers ironique"

Bon. J'imagine que tu connais les différences entre les poèmes, non ? Pour moi, ça me paraît tout à fait clair.

- Les Rayons et les Ombres, qui est un recueil de poèmes de V. Hugo, est tout ce qu'il y a de romantique. C'est un des seuls recueils que j'ai lus de Victor Hugo, et si ma mémoire ne me fait pas défaut, les poèmes qui le composent traitent de thèmes récurrents dans le Romantisme : la beauté, l'amour, la nature (le plus souvent en fête), le souvenir des jours heureux... Cela constitue la partie des Rayons, qui comme son nom l'indique apportent la lumière aux poèmes (et au poète !).

A l'opposé, il y a les Ombres : tristesse, mort, rois/héros oubliés. Là encore, ce sont des thèmes chers au Romantisme, propre au mal du siècle.

On trouve alors une caractéristique typique de Victor Hugo : Hugo s'est toujours pris pour le "poète-guide", celui qui, grâce à ses poèmes, instruit les hommes, les amène au plus près de la poésie, ici il guide les hommes des Ombres jusqu'aux Rayons.
Nous avons donc ici non pas un Victor Hugo écrivant de la poésie lyrique, mais un Victor Hugo engagé. Engagé non pas pour une cause politique comme Les Châtiments, mais engagés pour la cause du poète. Victor Hugo se définit comme le "Messie", le "rêveur sacré", "l'élu de Dieu qui parle à son âme", "porteur de lumière, "visionnaire"... En gros, les chevilles de Victor Hugo se portent très bien




- Mademoiselle de Maupin. Franchement, cela m'étonne. Tu me parles de poésie et... l'oeuvre que tu me cites est un roman !

Néanmoins, étant une fervente admiratrice de Gautier, je peux t'en parler un peu
Théophile Gautier rompt avec le Romantisme. Tu as donc là une différence avec Victor Hugo. Le Romantisme trait avec excès des états d'âme sentimentaux ou mélancoliques. Gautier détestait ça, et il a fondé "Le Parnasse", ou mouvement parnassien, dans la seconde moitié du XIXème siècle.
La différence est que les poèmes des Parnassiens (Théophile Gautier, Anatole France, Leconte de Lisle...) ont rejeté le lyrisme : là où le Romantisme lyrique usait et abusait du "Je", du "moi", le mouvement parnassien souhaitait marquer une "impersonnalité", avoir plus d'objectivité. Là où le Romantisme raffolait des thèmes comme l'amour, la mort, la nature en fête comme j'ai dis précédemment, le Parnasse était friand d'exotisme, et particulièrement des légendes et des mythes des religions orientales, l'antiquité, l'histoire, la description de la nature [i]telle qu'elle est
. Quand on parle de l'orientalisme à la fin du XIXème, on pense tout de suite aux Parnassiens. Carmen de Prosper Mérimée, Le roman de la momie de Théophile Gautier...

Contrairement aux Romantiques qui espéraient que leurs oeuvres aient une quelconque conséquence sur la situation politique et sociale de leur temps, les Parnassiens souhaitaient "sortir l'art des problèmes du monde contemporain". Quand les Romantiques vénéraient Napoléon Ier ou s'engageaient pour rendre compte des inégalités sociales de leur pays (George Sand en écrivant sur les paysans du Berry, Victor Hugo dans ses Misérables...), les Parnassiens, eux, ne voulaient qu'une chose : la perfection de la poésie.

Théophile Gautier a élaboré une théorie appelée "l'art pour l'art", qui en soi veut tout dire ! Pour les parnassiens, l’art est utile parce qu’il est art ; rien n’importe si ce n’est l’art. La métrique se fait plus rigoureuse ; l’utilisation du sonnet, de l’alexandrin, du vocabulaire érudit devient courante.

Les parnassiens recherchent la perfection. Et pour cela, ils travaillent. Ils vouent un culte au travail. Ce qui prime, ce n’est donc pas l’inspiration mais le travail sur la forme pour redonner ses lettres de noblesses à la poésie. Les parnassiens étaient contre la méthode de travail des romantiques qui consistait en une écriture instantanée et quasi finale de leurs ouvrages en se fiant juste à leur « muse » et non fondée sur un travail élaboré de leurs écrits.

Et pour que ce culte au travail soit fructueux, que faut-il respecter ? Les règles traditionnelles de la poésie !

Donc ton roman, Mademoiselle de Maupin, s'inscrit dans le Parnasse ;-) Il n'y a qu'à lire la préface !




- Concernant Baudelaire, c'est encore différent.
Le premier poème est en prose, on a donc une rupture avec la versification des règles formelles.
Le second poème est l'un de mes préférés, car il me touche énormément Il s'agit d'un poème paradoxal, il est à la fois antique, donc répondant aux règles formelles (versification, thème de l'amour), mais aussi moderne car il n'expose pas le thème de la mort comme les Romantiques : il traite de la mort "positive".

Baudelaire est inspiré par le Parnasse. Mais il n'est ni Romantique ni Parnassien. Baudelaire a un peu son propre style ^^ : le spleen Very Happy




- Apollinaire. Encore une autre histoire Very Happy
L'un des poèmes est écrit d'une forme quelque peu différente de la poésie antique ; l'autre est un calligramme, rompant totalement avec les règles formelles de versification.

Apollinaire n'a rien à voir avec Victor Hugo, et il va encore plus loin que Gautier ou Baudelaire. Influencé par le symbolisme, Apollinaire recherche une forme de poésie différente, unique : il veut créer un mouvement poétique, sans école, le mouvement du XXème siècle. Débutant ses œuvres à partir de 1900 environ, Apollinaire côtoie les nouveaux mouvements de son époque : le cubisme, le naturalisme... De toutes ses influences naît le surréalisme.

Et alors on sait à quel point les surréalistes voulaient rompre avec les règles formelles de la poésie ! ;-)









J'ai fini mon speech, mais je crois que c'est trop tard

Si j'étais tombée sur ton écriture d'invention, j'aurais fait un dialogue de deux amis amateurs de poésie (le premier qui dit : "intello gauchiste !", je le zigouille, le Dolorise et l'AvadaKedavrarise sur le champ ! ).

Le premier est amateur de la grande poésie antique et classique, soit de l'Antiquité au XIXème (Eschyle, Euripide, Sophocle, Catulle, Lucrèce, Horace, Ovide, Plaute, Sénèque, Virgile, Villon, Shakespeare, Cervantes, les poètes de la Pléiade (du Bellay, Ronsard...), de Malherbe, la Fontaine, Racine, Blake, Goethe, Schiller, Allan Poe, Lord Byron, Lamartine, Musset, de Nerval, Vigny, Hugo.........).

Le second est amateur de la poésie moderne, soit à partir de la seconde moitié du XIXème : Gautier, de Lisle, Baudelaire, Verlaine, Mallarmé, Apollinaire, Rimbaud, Louÿs, Wilde, Pouchkine (quoique les Russes, c'est encore différent... tu savais que le Prince Andreï dans Guerre et Paix, c'est Pouchkine ? Et Natasha, la femme du Prince, est véritablement la femme de Pouchkine ? Tolstoï avait beaucoup d'admiration pour lui Smile Bref XD), Éluard, Tzara, Breton, Aragon, Soupault, Desnos, Valéry, Senghor, Césaire, Jarry, Vian, García Lorca, Cocteau, Chedid, euuuuuuuuuuuuuuuh j'ai plus d'idée x)


Bref, donc un dialogue entre deux amateurs qui se taquinent gentiment, piquant, titillant, critiquant joyeusement les arguments de l'autre, le premier se moquant d'Aragon, disant que ses poèmes pour Elsa (Triolet, la femme d'Éluard) ne valent rien à côté des poèmes de Musset pour George Sand, ou encore ceux de Lamartine...

Un truc de ce genre ? Et tu incorpores tout le topo que je t'ai tapé là-haut O_o


Sur ce, moi, je quitte le Français, passe mes neurones en mode déconnexion et retourne à mon Droit pénal spécial Arrow

88 Re: Aide aux cours le Dim 11 Mar 2012 - 21:08

Romain

Pensionnaire à Azkaban
Pensionnaire à Azkaban
avatar
XD, on a une pro de la littérature ^^


Il ne reste plus grand chose à dire, à part peut être que ce qui est très flagrant de nos jours, c'est que maintenant, la poésie en prose, ou en versification libre, est plus répandue que dans l'ancienne époque, où la poésie était forcément en vers, et le plus souvent, en alexandrin ^^

89 Re: Aide aux cours le Dim 11 Mar 2012 - 21:18

Cissy&Bella

Accro au forum
Accro au forum
avatar
Wouah Bella ! Bon , j'ai déjà commencée avec l'idée du retour dans le passée donc bon xd Et je ne connais pas tout ces auteurs ( n'oublie pas que je ne suis pas aussi cultivée xD ) xD

J'ai tout lu avec attention mais de quoi je dois parler dans mon truc enfaite ? Je dois dire ce qu'est la poésie de l'époque et la poésie de notre époque ? Dans ce cas la je parle de quoiiiii ? XD Je suis perdue et fatiguée xD

90 Re: Aide aux cours le Dim 11 Mar 2012 - 21:44

Bellatrix Black

Manitou Suprême
Manitou Suprême
avatar
Professeur Maria à la rescousse

Un retour dans le passé ? Voilà qui est original Very Happy Dans ce cas, tu pourrais faire un dialogue entre deux poètes amateurs, amis. Tous deux fréquentent les grands littéraires et discutent. Tu sais à quel point, à l'époque, dès qu'un écrivain rencontrait un autre, c'était vraiment les conversions hautement intellectuelles ! La belle époque, quoi !

J'imagine bien un cadre du XIXème, style en 1880 : à Paris, un soir de Mars, Auguste Lenoir descend de sa voiture et se dirige vers le salon de la comtesse Maria (ahah ) du Val. Il y rencontre toutes les têtes incontournables du tout-Paris mondain, et y retrouve son ami Alfred Saurel.

Auguste Lenoir est un fervent admirateur de Victor Hugo et de la poésie antique ; l'autre, Alfred Saurel, est plutôt adepte du Parnasse, ayant déjà rencontré Théophile Gautier ou encore Baudelaire.

"Vous paraissez rayonnant au retour de votre voyage en Égypte, Alfred, remarqua Lenoir.
- Mon ami, vous connaissez l'intérêt tout particulier que je porte à ce pays, il me paraissait inconcevable de m'interdire cette excursion.
- Le voyage que vous avez entrepris a fait grand bruit, et vous n'êtes pas sans savoir que le tout-Paris attend votre récit, l'informa Auguste. L'influence de Théophile Gautier se ressent dans votre vie, reprit-il, vous allez devoir convaincre quant à votre choix de destination, et particulièrement Madame la comtesse qui se faisait un sang d'encre durant votre absence.
- Je n'ignore pas que vous êtes encore très attaché aux grands tels que Hugo ou notre ami Honoré (de Balzac), mais laissez-moi vous montrer que Zola et Gautier le sont tout autant.
- Je reste sur mes positions Alfred, mais je ne suis pas contre la connaissance de vos arguments ; nos discussions m'ont manqué et votre compagnie m'est délectable, le complimentait Auguste. Ainsi le lyrisme vous est repoussant, mais pourquoi ? Que trouvez-vous de repoussant dans l'expression de nos sentiments ? Êtes-vous donc contre l'exposition de notre âme ?
- Le lyrisme m'est excessif et je préfère de loin la description pure de la nature dont nous avons le privilège d'observer. Pourquoi forcément l'embellir ? Et, pour en revenir aux états d'âme, nos écrits sentimentaux guérissent-ils nos maux ?
- Je le crois, en effet. Le lyrisme est spontané, nous écrivons comme nous ressentons. Qu'il y a-t-il de plus vrai ?
- Le travail apparaît négligé, critiqua Alfred.
- Il est vrai que vous préférez soigner votre travail, passer des heures dessus ; vous êtes besogneux à mon idée, mon ami, ironisait Auguste. Vous passez plus de temps à la perfection de vos mots que moi à la profession de foi de mes maux !
- Jolie tournure, Auguste. Est-ce Musset qui vous inspire ?"



Ou un truc du genre O_____O Le seul truc qui colle pas, c'est qu'Apollinaire est né en 1880, donc mes personnages ne peuvent pas citer Apollinaire.

Il faudrait totalement changer le contexte et mettre ça en 1920 par exemple, juste après la Première Guerre mondiale et donc à la naissance du Dadaïsme. Ce qui change tout, là, plus question de comtesse et de langage soutenu O__O

Place aux bars, aux femmes, à la débandade et à l’absinthe ! (et au Whisky pur Feu ! )

91 Re: Aide aux cours le Dim 11 Mar 2012 - 21:57

Cissy&Bella

Accro au forum
Accro au forum
avatar
Je me suis régalée à la lecture de ton petit passage , j'ai juste adorée ! onegai C'est un très bon écrit mais jamais je saurai faire ceci XD

92 Re: Aide aux cours le Dim 11 Mar 2012 - 23:18

Bellatrix Black

Manitou Suprême
Manitou Suprême
avatar
Je me suis régalée à la lecture de ton petit passage , j'ai juste adorée ! C'est un très bon écrit mais jamais je saurai faire ceci
Je suis une grande écrivaine, tout le monde le sait voyons

Mais si tu en es capable ! Tu as fini ton écriture d'invention, dis-moi ? Tu pourrais la faire en 2 fois 2 heures, ça pourrait te faciliter la tâche

il arrive en 1870 et rencontre Ronsard (teste étudié en classe xD) xD
J'ai oublié de relever ce point : ton personnage, s'il retourne en 1870, aura beaucoup de mal à rencontrer Ronsard.................... à moins que Ronsard soit immortel, ou alors extrêmement bien conservé, parce qu'il est mort en 1585

93 Re: Aide aux cours le Dim 11 Mar 2012 - 23:55

Romain

Pensionnaire à Azkaban
Pensionnaire à Azkaban
avatar
C'est peut être son fantôme qui est là en 1870, ou bien il avait planqué un Horcruxe quelque part ^^

94 Re: Aide aux cours le Lun 12 Mar 2012 - 0:12

~¤elyon¤~

Fondatrice et Super-admin-blonde
Fondatrice et Super-admin-blonde
avatar
oh oui, tu nous fais une histoire de retourneur de temps, d'inferi, de pierre de resurection ettt....

Bella, je t'ai lu avec passion tu es passionnée dis moi


_________________


Philly

95 Re: Aide aux cours le Lun 12 Mar 2012 - 0:18

Bellatrix Black

Manitou Suprême
Manitou Suprême
avatar
J'y avais pensé, le Retourneur de temps et l'Inferi de Ronsard fffee Ce serait bon ça, je me demande ce que dirait ta prof, ma Chouquette !

Je suis passionnée dans TOUT (et malheureusement dans certains cas, tu vois de quel cas je veux parler --' )
Merci de m'avoir lue avec passion, alors

D'ailleurs j'ai fait une erreur impardonnable dans mon speech sur les auteurs, Elsa Triolet était la femme d'Aragon et non pas d'Éluard qui, lui, était marié avec Gala...... qui a elle-même pris pour amant Max Ernst avant de se marier avec Salvador Dali, m'enfin que voulez-vous, les poètes et autres artistes surréalistes, ce sont des hommes comme les autres : les femmes, ils se les passent tous comme de la marchandise

96 Re: Aide aux cours le Lun 12 Mar 2012 - 8:58

PatMol

Grand Mâle Reproducteur...
Grand Mâle Reproducteur...
avatar
En même temps Pouchkine est LA BASE de toute la littérature Russe (et des pays satellitaire). Pour Gogol sa mort fut un déchirement (il dira d'ailleurs que se fut pire que la perte de son propre père).

Perso je ne suis pas fan de ses poèmes mais alors ses récits (d'ailleurs j'attends le livre en La Pléiade).

Je dirai même que par extension il a influencé la philosophie de l'absurde.

Guerre et Paix.... Maria fait attention t'es entrain de devenir une de mes chouchouttes (même si à mon sens Résurrection est plus profond). Tolstoi qui sur son lit de mort avait MON LIVRE celui que je veux dans ma tombe, Les frères Karamazov .

Bref fallait pas me parler de la littérature Russe!!!!

AH oui tu étonnes qu’Apollinaire aimé le cubisme, il a été suspecté d'avoir volé la Joconde en 1911 avec Picasso fffee .

Alalal mais euh mince je ne sais plus ce que je fais la. Ah oui l' sujet d'invention est vraiment extra! Si tu peux coller une référence à HP c'est gagné sdda .

97 Re: Aide aux cours le Lun 12 Mar 2012 - 17:17

Cissy&Bella

Accro au forum
Accro au forum
avatar
Je commente juste ce que j'ai lu ce matin ^^

Alors d'une desolee mais hier j'etais fatiguee et je ne voulais pas ecrire "teste" mais "texte" xD ensuite , j'ai changee plusieurs fois la date , je suis donc finalement restee en 1575 , 3 ans avant que ronsard ne sorte "les sonnet d'Helene" (ou pour Helene , je sais plus xD) . Je vais arretee de venir sur le forum le soir xD

98 Re: Aide aux cours le Lun 12 Mar 2012 - 18:56

Léa-Potter

Manitou Suprême
Manitou Suprême
avatar
je suis cotnente pour toi que tu es trouvée cissy , et je suis aussi contente pour moi car je me suis trompée mon DM de math c'est pour jeudi !!!!
Alors j'ai continuer en étude aujourd'hui ça donne ça, j'ai au taquet bucher xD :

Exercice 4B)

3/5 = 21
21 : 3/5 = 21 x 5/3 = 21x5/3 = 105/3 = 35
Le nombre est donc 35.

Je sais pas si c'est juste ...

Après le 5

1/3 de 3/4
3/3 de 4/4 - 1/3 de 3/4 = 2/3
1/4 + 2/3 = 1x3/4x3 + 2x4/3x4 = 3/12 + 8/12 = 11/12, il reste encore à labourer 11/12 du jardin à labourer.

Le 6 :

4/3 - 3/5 : 2 = 20/15 - 9/15 = 11/15 : 2 = 11/30
30/30 - 11/30 = 19/30 ( 11/30 = 380€ )

380 : 19/30 = 380x30/19 = 600€

son fils a donc dépensé 600€ , apparement d'après l'intello c'est 900 et quelques ... T.T

Le 7 ( Du caca ) :

1/3, 1/4 , 1/5 , 1/6 + 6 = 8/24 + 6/24 + 6/30 + 5/30 = 14/24 + 11/30 = 25/30 = 5/6

6/6 - 5/6 = 1/6 donc il y a un 1/6 de fleurs ...c'est pas ça , après j'ai un résultat je sais pas d'où il sort 19/20 O.O

Le 8 :

1/7 , 4/5

7/7 + 5/5

7/7-1/7=6/7 ; 5/5 - 4/5 = 1/5
Il lui reste 1/5 des 4/5 soit 14€ mais on le sait ..... T.T après j'y arrive pas ...

99 Re: Aide aux cours le Lun 12 Mar 2012 - 21:44

~¤elyon¤~

Fondatrice et Super-admin-blonde
Fondatrice et Super-admin-blonde
avatar
Je mange et je m'occupe de voir ça avec toi Léa ^^ t'inquiètes, ça va aller puis jvais te donner des petites astuces pour y arriver rapidement ^^


Edit:


Exercice 4B)

3/5 = 21
21 : 3/5 = 21 x 5/3 = 21x5/3 = 105/3 = 35
Le nombre est donc 35.

Je sais pas si c'est juste ...

c'est juste, mais c'est l'exercice 4A et non 4B, du coup il te manque le 4B à faire ^^

Après le 5

1/3 de 3/4
3/3 de 4/4 - 1/3 de 3/4 = 2/3
1/4 2/3 = 1x3/4x3 2x4/3x4 = 3/12 8/12 = 11/12, il reste encore à labourer 11/12 du jardin à labourer.

je ne trouve pas la même chose.
Jacques a labouré 1/3 du jardin.
On nous dit que le travail de Jacques représente 3/4 du travail de Pierre. (donc Pierre a plus labouré que Jacques)
Donc j'ai pris des chiffres au pif.
Admettons que le jardin fasse 18m².
Jacques en aurait alors labouré 6m².
Et donc 6m² représente les 3/4 du travail de Pierre.
Le travail de Pierre, 4/4 représente alors 8m².
Il reste donc à labourer 18-(6+Cool = 4m²
Il reste donc à labourer 4/18, soit 2/9 du jardin.

Peu importe le chiffre de départ que l'on prend, on retombe toujours sur 2/9.
Lorsque tu as un doute sur ta réponse dans des exos comme ça, prend des chiffres au hasard.


Le 6 :

4/3 - 3/5 : 2 = 20/15 - 9/15 = 11/15 : 2 = 11/30
30/30 - 11/30 = 19/30 ( 11/30 = 380€ )

380 : 19/30 = 380x30/19 = 600€

son fils a donc dépensé 600€ , apparement d'après l'intello c'est 900 et quelques ... T.T

J'ai trouvé 1266,66 euros
alors attends, comment j'ai trouvé ça moi...
ah, en fait ça dépend comment on comprend la première phrase >< j'y reviendrai plus tard, le refaire à tête pausée ^^


Le 7 ( Du caca ) :

1/3, 1/4 , 1/5 , 1/6 6 = 8/24 6/24 6/30 5/30 = 14/24 11/30 = 25/30 = 5/6

6/6 - 5/6 = 1/6 donc il y a un 1/6 de fleurs ...c'est pas ça , après j'ai un résultat je sais pas d'où il sort 19/20 O.O

On ne demande pas combien il reste de fleurs mais combien il y en a dans le massif au total.
Et apparemment ton prof demande un chiffre, j'ai répondu 7

Massif de tulipes = (1/3) + (1/4) + (1/5) + (1/6) + (6/1)

on met tout sur le même coeff, on va choisir 60 : (20/60) + (15/60) + (12/60) + (10/60) + (360/60) + (417/60) = 6,95


qu'on arrondit à 7 tulipes (y en a une qui n'a pas survécu aux coccinelles )

Le 8 :

1/7 , 4/5

7/7 5/5

7/7-1/7=6/7 ; 5/5 - 4/5 = 1/5
Il lui reste 1/5 des 4/5 soit 14€ mais on le sait ..... T.T après j'y arrive pas ...


Aaah, celui là je l'ai aimé Very Happy

graphique !



Donc 1/7 = 14 euros
Dans ce cas, 2/7 = 28 euros (livres)
Et 4/7 (parceque qu'on se rend compte que 4/5 est aussi égal à 4/7, sur le graphique) = 56 euros (CD)


As-tu des questions ?


_________________


Philly

100 Re: Aide aux cours le Mar 13 Mar 2012 - 17:14

Cissy&Bella

Accro au forum
Accro au forum
avatar
Ma prof est pire que Voldemort serieux !! Vous savez ce que ma prof de francais a fait a toute la classe ? Elle a CHANGEE le sujet d'invention , du coup , tout ce que nous avons fait n'a servi a RIEN ... Merci Bella et Ely de m'avoir aidee pour finalement pas grand chose

Du coup , le sujet etait de faire un discourt que j'ai , j'espere , bien reussi ^o^

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 4 sur 16]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10 ... 16  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum











© FCHP - Crédits
Créer un forum | © PunBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit